J'ai du mal à définir quelle est la part de gestion dans ma pratique. Comment la dissocier du fait d'abattre? Je fais bien des cartes et des plannings de coupe mais ce n'est pas cela qui me semble le plus important dans la relation à la forêt. Ce qui est important c'est observer, observer observer. Et puis un jour, on choisit et puis on agit.

Les cartes, les chiffres et les schémas sont là pour avoir une vision globale.